> Critiques > Labelisés


  • 5 mars 2007 /
    Stars Of The Lid
    “And Their Refinement Of The Decline” (Kranky)

    rédigé par Jim
    10 votes
      (7/10 - 10 votes) notez cet album


Fer de lance du mouvement ambient des 90’s aux côtés des regrettés Labradford et groupe emblématique du label Kranky (And their refinement of the decline est au passage la 100ème sortie du label de Chicago), Stars of the Lid poursuit son méticuleux travail sur la matière sonore avec plus de deux heures de drones hypnotiques compactées en deux CD. Une œuvre conséquente donc, pour pallier six ans d’absence, six années durant lesquelles le duo d’Austin (Texas) va d’abord se ressourcer au travers diverses escapades solos et parallèles (Windsor for the derby, The Dead Texan) pour ensuite attaquer l’enregistrement de ce titan entre Bruxelles et Los Angeles. Toujours solidement ancrées dans un minimalisme extrême, les différentes plages musicales dépeignent un univers abyssal qui maintient l’auditeur dans un état de somnolence. Dans un style encore plus dénudé que Pan American ou Loscil, Adam Wiltzie et Brian McBride façonnent des compositions traînantes et planantes, dépourvues de rythmes, à base de bourdonnements et de vibrations qui s’amplifient au fur et à mesure pour enrichir en profondeur la texture sonore de l’ensemble. Outre l’aspect fascinant de cet atmosphère vaporeux, c’est le soin porté par les deux musiciens à l’instrumentation (clarinette, trompette, violoncelle) qui concourre à sublimer le tout, certains titres revêtant un caractère davantage orchestral qu’à l’ordinaire. Un sommet de quiétude, indispensable pour les amateurs du genre (est-il utile de le préciser ?), dont on s’attachera à louer les bienfaits dans nos contrées. Inouï.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.