> Critiques > Labelisés



Nous connaissons tous l’UNESCO et sa volonté de conserver ce qui peut l’être de notre patrimoine archéologique ou naturel. Nous connaissons les différents organismes luttant pour la préservation de l’ensemble des espèces qui peuplent notre planète. Je vous présente, s’il est utile de le faire, Microcultures, qui avec la réédition de « Fête foraine » vient peut être de poser la première pierre d’un édifice dans lequel serait sauvé des albums indispensables, mais perdus ou introuvables, ou alors à des prix qui finiraient presque par rejoindre ceux de l’art, même si la duplication en musique n’est pas un frein à l’exaltation.

Rééditer cet album de The Apartments que j’ai probablement plus écouté à une époque que mes cours de climatologie ou de topographie, c’est donner à la nouvelle génération l’occasion de comprendre mieux le culte que beaucoup portent à The Apartments. C’est rappeler que « Sunset Hotel » avec « Great Fool » « end of Some Fear ».sont parmi les plus grandes chansons de l’histoire avec bien d’autres dans cet album, c’est rendre ses lettres de noblesse à la réédition, avant tout comme préservation d’un patrimoine plus que le gonflement d’un compte en banque. Que la fête commence.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.