> Critiques > Labelisés



Avant que de devenir St. Thomas puis désormais Saint Thomas, Thomas Hansen distribuait le courrier en Norvège. De cette activité première, le Norvégien conserve cette capacité à s’introduire à domicile sans risquer le lâchage de chiens ou le coup de fusil du propriétaire irascible. Les quatre titres de ce Morning Dancer EP s’invitent donc -sans qu’on y trouve rien à redire- dans nos intérieurs. En effet, si l’ancien footballeur Hansen muscle un peu son jeu en électrifiant son propos musical, le match se joue toujours sur le terrain d’un folk-rock moelleux. De cette première mi-temps annonciatrice d’un match complet, le Children Of The New Brigade paru le 20 août dernier, on retiendra particulièrement les titres " The Play " et " Book On Hold ". Le premier pour son refrain addictif qui s’enrichit de la voix pour l’occasion un brin nasillarde de David-Ivar Herman Düne (l’ensemble des frangins Dünes officient d’ailleurs sur ce maxi) ; le second pour son caractère (folk-) rock pour bouseux nord-américains des 60s à tiags poussiéreuses assumé, et son solo de guimbarde ! Un maxi (en) recommandé




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.