> Critiques > Labelisés



On connaît tous ce déficit d’attention qui nous éloigne parfois du livre lu, du film vu, les pensées diverses prenant le pas sur la distraction que l’on se propose. En parvenant à faire le vide autour d’elle, half asleep fait le vide autour de nous, absorbant l’air pour le souffler ailleurs, nous laissant dans l’état de l’apnéiste, qui en se rapprochant du vide ressent à la fois le souffle de la mort lui caresser la nuque, mais aussi celui du bonheur de toucher la plénitude des bas-fonds lieu ou l’autre n’existe plus. Vous allez me parler d’égoïsme et vous rétorquerez qu’un égoïste ne partage pas, alors que (we are now) seated in profile est l’archétype du disque qui vous accueille avec des égards invisibles de nos temps. Sur des compositions qui pourraient rapidement trouver l’apitoiement comme compagnon, des arrangements et des trouvailles sonores (d’invisibles courtisans en est l’exemple le plus frappant) se fondent, accompagnant le piano et le chant avec la force et le désir d’un amant transi. Disque terrible, car incapable de laisser poindre des faiblesses, (we are now) seated in profile rappel ses moments passés l’été dans des cinémas de campagne, quand la musique et le chant coloraient un film muet. La chaleur y est aussi perceptible, la puissance suggestive y est aussi marquante, et l’émerveillement des yeux et des oreilles sont sur la même échelle. Jamais monocorde l’album parvient, dans un style puisant souvent sa force dans le dénuement et la redondance, à surprendre (fourteen footprints : so you changed your mind) plaçant la barre de plus en plus haut, quand half asleep voudra toujours frôler les tuteurs, par modestie. En retirant le disque de la platine tout c’est rempli autour de moi, des souvenirs parfois douloureux et touchant à des liens fort sont revenus en écho à cette écoute, signe que celle-ci touchait à l’intime. Prodigieux.

NB : notez aussi que ce disque est le premier a être distribué en France et ce sous le couvert de la licence libre Creative commons qui à l’inverse des Copyrights autorise la copier et la diffusion sur le web. Unique records label militant, s’est définitivement engagé pour un avenir avec la musique libre. On ne serait trop, vous conseillez donc d’aider, le label en vous procurant ce disque qui combine à la fois choix artistique exemplaire et prise de position courageuse.

Half asleep est aussi présent sur le volume 7 des compilations d’à découvrir absolument avec un extrait de cet album