> Critiques > Labelisés



Il ne suffit pas de grand-chose pour faire notre bonheur. La guitare de Carlo Dean nous suffira. Jerseyturnpike se joue à deux, Carlo Dean aux instruments et Dina Carpenito au chant. Pas grand-chose finalement. Et pourtant " Permafrost " est un petit bonheur, un bon moment. Si les morceaux chantés sont quelque peu classiques, les morceaux instrumentaux, où Dean s’oublie sur sa guitare, sont véritablement magnifiques. On pensera à low ou à l’altra, mais quand le solitaire Carlo laisse libre cours à son imagination, on est proche de l’univers de 1 mile north, en plus acoustique. " C.Pendulum " est l’expression parfaite de ce que le groupe peut faire de mieux, soit deux guitares s’entremêlant, deux guitares passionnées et passionnantes, pour un morceau sublime, ode à la mélancolie et à la relaxation. On se laisse facilement aller, et vos poils poussent. " Permafrost " n’est pas forcement le disque indispensable qui vous fera transpirer, mais c’est un disque qui vous suivra lorsque un dimanche après midi ensoleillé, vous voudrez passer un moment à regarder les nuages passer, à deviner leur forme et à vous dire que la nature est bien faite. De bonnes après midi en perspective. En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.