> Critiques > Labelisés



Groupe au nom du résultat d’une bataille idéologique d’étudiants aux beaux arts un soir de fête de la tequila aux œufs, Daan pourrait tout aussi bien passer pour la dernière vacherie envoyée par les tenants d’une télévision maître de la lobotomie et du marketing, mais aussi pour la distraction éphémère en forme de déconnade, laissant à Gus Gus le droit de nous casser les rubettes(sic). Swedish designer drugs culmine entre deux mondes, celui du travail trop bien fait pour être honnête, et le cadeau de la spontanéité pour une alternative ludique. Moins facile qu’il pourrait y paraître, ce single s’échelonne avec difficulté, mais semble trouver sa place au milieu de la faune. Et puis que dire d’un titre aussi puissant qui puise sa force de façon égale entre des beats ravageurs et une envie de tordre le cou à la morosité. Hey dj give me your drugs.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.