> Critiques > Labelisés



" Marie Charlotte voudrait me faire croire qu’elle a quelques amis basanés, mais ce ne sont que Pierre et Louis qui rentrent bronzés de l’île de Ré ", c’est au travers de ce génial morceau (sous le signe du V) que Fuzati, unique membre du Klub Des Loosers vous présente son univers tordu de jeune Versaillais partagé entre la pression sociale inhérente à cette riante cité, ses angoisses existentielles et un sens aigue de l’autodérision. Premier véritable album de Fuzati, sorti cette année chez RecordMaker, " Vive la vie " regroupe nouveaux morceaux et morceaux plus anciens qui racontent les tranches de vie de ce membre unique du KDL depuis le départ du DJ Orgazmik Le Toxicologue, parti faire des scratchs chez TTC. " Vive La Vie " est donc la suite logique des précédentes productions du KDL, dans cette même veine ultra caustique qui le caractérise. Fuzati a beau ressasser les mêmes thèmes depuis ses premières improvisations dans la chambre familiale, et les mouliner avec tout le second degré et la mauvaise foi qui le caractérise (du moins dans ses paroles) on ne s’en lasse pas. Moi, j’avais découvert Fuzati et tombant plutôt par hasard sur l’album " Buffet des Anciens élèves " de l’Atelier, projet qui regroupait plusieurs franc tireurs de la scène Hip Hop Française. Le flow caractéristique et le sens de l’allégorie de Fuzati sur le magnifique morceau " ma ville en juin " y faisaient merveille. Depuis je ne m’en passe plus.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.