> Critiques > Labelisés



Une compilation des singles des frères chimiques c’est autant un remède contre l’arthrose mais aussi un jeu sympa pour les soirées interminables chez un couple bobo, celui de deviner dans quelle pub on trouvait tel ou tel morceau. Jamais à cours de beat ravageur et de mots simples parfaitement placés là où il faut afin de vous pourrir la journée (here we go !!) les chemical brothers ont disséminé le long de quatre albums autant de coup de poing dans notre face (impossible de se défaire du phénoménal let forever be) que nous ne pourrions en supporter en une fois. Et c’est bien cela le problème de cette compilation, ce que l’on sort exténué rien qu’a la moitié de ce disque, empêchant quasiment d’arriver jusqu’aux inédits et à la sublime apparition des flaming lips. Souvent raillé ici par leur look, les CB (tiens tiens !!) se sont toujours cachés derrière un paravent de sons regardant toujours les jambes des autres plutôt que les yeux. Jamais out control ce duo semble parvenir, sans réellement prendre tout cela au sérieux, à échafauder une oeuvre dans un style très proche d’un concurrent à la machine de torture physique directement reliée à l’intellect.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.