> Critiques > Labelisés



Dans la hotte du Père Noël le camion de pompier a pendant longtemps damé le pion à la game boy et autre boite vide de la télé réalité myspacisé. Des vocations naissaient et des envies de pyromanie aussi, car comme disait le cobra se mordant la queue en meeting chez Arlette, méfiez-vous les extrêmes se rejoignent en un point unique. Peut-être amateur de la nature en total désaccord avec la politique d’extermination des espèces développées par l’homme (au moins un point d’accord sur un point avec eux) Nihil met le feu à ses chansons. Qui aura essayé d’allumer un feu sans bois m’invite sur un forum de fabrication personnel de pain (cf le monde daté du 10 mai 2006). Le feu se construit dans la consistance dans une alimentation frisant la boulimie. Pour le coup Nihil fait dans le feu de paille, peinant à nous fixer dans le mouvement de flammes réchauffantes et brûlantes. Figures & creatures oscille entre la pop et un rock agressif sans jamais trouver une vraie alternative à la furie comme détonateur. On fréquente chez Nihil plus les produits de substitution que la vraie combine du pyromane cuisinier. Des vies sages…..




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.