> Critiques > Labelisés



J’ai eu comme un doute au démarrage de ce EP, New Order avait il rendu les armes définitivement ? puis je me suis brièvement demandé si Peter Hook n’avait pas réanimait son catastrophique Monaco, mais là avec des chansons qui tenaient la route. Que néni, Axel est un français, qui sans avoir le productivisme de Baby Bird au temps de sa splendeur sur quatre pistes, nous donne la même envie de reprendre des jours de vacances, de gambader en bermuda, nous roulant des les pissenlits et les marguerites (attention aux guêpes). Convainquant quand il s’agit de pop rock, il laisse à désirer sur un Kratwerkiens (Caress Of Blonde) souple comme une gymnaste roumaine qui aurait une lombalgie. Jouant avec des références donnant un patchwork parfois parfaitement équilibré et réussi, Axel And The Farmes, est un auberge espagnole où il fait bon vivre. Oups je suis piqué.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.