> Critiques > Labelisés


  • 3 janvier 2009 /
    Pan American
    “White Bird Release” (Kranky)

    rédigé par Jim
    3 votes
      (4/10 - 3 votes) notez cet album


Avant d’officier sous le pseudonyme de Pan American, Mark Nelson sévissait au sein de l’indispensable trio Labradford dont l’album Mi Media Naranja figurerait sans doute sans une quantité de top 5 albums post-rock si ce type de classement était susceptible d’intéresser les foules. Pourtant à mille lieues des canons du genre et nettement ancré dans une veine électronique ambiant, Pan American poursuit la démarche entamée par Labradford en accouchant de plages vrombissantes épurées boudant les cadres conventionnels, à la manière des ténors du label Kranky tels Loscil ou Stars Of The Lid. Elaboré à base de drones et de nappes magnétiques, avec une section rythmique à peine perceptible bien que plus présente qu’à l’accoutumée et quelques notes diffuses de guitare en guise de fioritures, White Bird traduit la vision d’un paysage peu jovial et suffocant. Le chant murmuré de Mark Nelson vient d’ailleurs accroître cette sensation de flou et d’enfermement. Proche du néant dans ses phases les plus minimalistes, White Bird est à mettre dans les mains de tous ceux qui savent apprécier le silence. Une bande son idéale pour accompagner un moment de solitude, en somme.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.