> Critiques > Labelisés



Les compositions qui émanent du cerveau de Ben Chasny ont vraiment un aspect apaisant. Un peu comme les nappes d’électronique épurées signées Loscil ou Boards Of Canada. Sauf qu’ici, il s’agit de folk. Un folk méditatif et curieux, traversé par des délires psychédéliques, des bruits blancs, et construit sur des arpèges de guitares entêtants qui se répètent à l’infini, évoquant les climats orientaux quand le chant de l’ermite semble lui invoquer le cadre spirituel. Après une année 2008 vierge de toutes sorties, une fois n’est pas coutume quand on connaît l’extrême productivité de cet artiste, 2009 marque le retour en grande pompe de ce songwriter hors pair, seul au sommet lorsqu’il s’agit de rendre attractive la musique expérimentale. Point de digressions inutiles ici, les transitions sont imperceptibles et l’ensemble pourtant copieux se révèle extrêmement cohérent. Si on ne sait pas grand-chose de cet enregistrement qui compile diverses collaborations (avec Charalambides et la structure Threelobed notamment) et autres raretés, on a déjà noté que la prochaine livraison officielle de Ben Chasny devrait voir le jour fin 2009. A écouter religieusement.