> Critiques > Labelisés



Dans la série du revival du rock on vous présente safety first. Si les voix féminines nous ramènent à des groupes comme veruca salt, breeders autre sidi bousaïd, le son est irrémédiablement celui d’un retour aux méthodes simples et brutes. Rythmique métronomique accompagne une noisy lorgnant jamais vers des effets de manche trop voyant. Bon élève safety first peut être aussi désobéissant et parachuter un brin de subversion malade dans cette pop si tranquillement noisy. Disobey à les défauts de ses qualités, mais laisse entrevoir une identité au final propre. A l’image de 3 stuff, safety first nous replonge dans nos années étudiantes du début des années 90, profusion de talent dans un milieu du disque par encore une telle industrie. A cela safety first de toutes les façons dit sucks. Un EP à découvrir et à ranger juste dérriére I love UFO. Bonne pioche.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.