> Critiques > Labelisés


  • 25 janvier 2010 /
    Jon auer
    “ songs from the year of your demise ”

    rédigé par Gérald de Oliveira
    2 votes
      (6/10 - 2 votes) notez cet album


Pas très encouragent le paysage automnal qui illustre pochette de cet album de Jon Auer. Jon Auer pour les plus jeunes d’entre vous est le leader des Posies mais aussi un des musiciens du mythique Big Star. Un des groupes phares de l’époque grunge, les Posies se démarquaient, abandonnant à Nirvana le gros son, pour ne garder que la substantifique moelle des dieux sur terre, les Beatles. Plus de quinze ans après Jon n’a pas bougeait d’un iota. Adepte de la mélodie parfaite et du chant juste, Jon ne sait qu’écrire des chansons intemporelles, laissant la chronologie pour historiens. Difficile dés lors de dégager un titre de ce disque (trop) long, même si l’inaugural "six feet under" et le poignant cemetery song (l’ombre d’Elliott Smith plane) auront les bénéfices d’un choix quelque peu arbitraire. On imagine que dans vingt ans, Jon aura peut être les cheveux moins noirs, que sa voix aura subi les outrages du temps, mais il aura à coup sur encore des mélodies pleins la tête, et les chansons des Beatles serviront de marraine à des chansons que l’automne teintera. Jamais adios.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.