> Critiques > Labellisés


  • 23 novembre 2019 /
    James Eleganz
    “The Only One” (ZRP)

    rédigé par Piotr
    2 votes
      (8/10 - 2 votes) notez cet album


Il faut remarquer que James Eleganz a su s’entourer pour son premier album solo, avec le label ZRP mais aussi avec Toby Dammit (batteur et claviériste ayant officié auprès de gens aussi divers que Swans, The Residents, Iggy Pop, Nick Cave & the Bad Seeds et... Stephan Eicher) et Mike Watt (bassiste des Minutemen, mais aussi de Ciccone Youth et du reboot des Stooges) qui produisent le disque.

Toby aurait trouvé le temps d’écouter les démos de James suite à un avion raté, et, emballé, lui a proposé d’enregistrer en Californie au Rancho de la Luna, repère entre autres de Josh Homme et de ses Queens Of The Stone Age. L’album a été mixé à Berlin, au Candy Bomber Studio situé au milieu de l’aéroport désaffecté de Templehof.

Le fruit de cette collaboration se révèle plutôt efficace. Une fois passées dans les mains des américains, les compositions post-punk du rennais sonnent plutôt Americana. À grands renforts de guitare slide à la Notting Hillbillies, de percussions exotiques et de chœurs féminins, The Only One reste plus proche de Giant Sand que de Nick Cave, et ne persistent des origines dark et européennes du projet initial du crooner que quelques nappes de synthés mélancoliques. Et s’il faut attendre les derniers titres pour que l’album décolle, notamment avec la reprise de Danger Mouse & Sparklehorse, les morceaux oscillent majoritairement entre ballades country et folk songs mid tempo. Favorisé par une production léchée, le résultat est très propre. Peut-être un peu trop d’ailleurs, et le plus gros reproche que je ferais à cet album serait un certain manque d’audace et de prises de risques.

Il en reste que la reconversion est réussie pour l’ex-chanteur de Success. Avec The Only One James Eleganz signe un premier essai abouti et consciencieux, au casting impressionnant et à la production impeccable.

Une fois rentré de sa tournée espagnole, James Eleganz sera en concert le 06 décembre aux TransMusicales à Rennes et le 11 décembre au Café De la Danse à Paris.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.