> Critiques > Labelisés



La pochette du disque ne m’ayant en aucun cas incité à écouter le disque, j’avais mis de coté ce disque. Je n’avais même pas enlevé le cellophane…Pourtant ce disque vaut la peine qu’on arrache le cellophane. Pourtant, au risque de me répéter, la pochette est vraiment moche. Un disque un peu dans le style de ce que faisait Ganger, de la rage souvent assez contenue, des guitares acérées, mais également de superbes morceaux acoustiques, sorte de berceuses meurtrières. Alors la première moitié du disque est absolument géniale les morceaux s’enchaînent, on attend le prochain en se demandant ce qui va nous tomber sur le coin du nez. Et on tombe sur le superbe, le génialissime Black River Falls, soutenu par un riff presque jazzy, un piano lointain pour embellir le tout et un refrain qui tue. Là autant vous dire qu’on est scotché, pris d’une montée d’adrénaline, on sent que quelque chose se passe. En tout cas les sensations provoquées sont très intenses. Mais bon malheureusement la seconde partie du disque nous ramène les pieds sur terres. Une ballade ratée Perfect Method Flawed et un morceau rock plutôt commun (Cheap Trick) entame notre envolée. Ceci dit sur la fin ils remettent un gros braquet pour finir relativement bien par deux très bons morceaux. Alors forcement à la fin du disque on est un peu abasourdi, car on n’attendait pas autant d’un album avec une pochette aussi laide. Mais fatche de con la surprise est énorme. A découvrir absolument…c’est ça qu’il faut dire ? En vous remerciant.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.