> Critiques > Labelisés



Sans vouloir rentrer dans les détails, la façon dans nos sociétés d’être écartelé c’est d’exécuter un grand écart en allant au plus loin de nos extrêmes. Si notre corps lui arrive à tenir une ligne droite qui sous le coup d’une bourrasque pourrait nous faire passer pour une éolienne, Malajube craque en son milieu perdant de la superbe de sa stature. Arrivant tout droit du Québec (plus grand pourvoyeur de vaches braillardes de la francophonie) Malajude se déchire à ne pas se vouloir classifier. Au meilleur on pourrait parler de Grandaddy au pire (et souvent) on pense à Matmatah en cure de ses intoxications à la connerie. On parle de texte subtil (la Valérie chère à Jean Lassalles) on penche plus pour les arithmétiques alphabétiques dans le sens diagonal de la tangente des syllabes. Vous allez me dire cela ne veut rien dire….le compte complet c’est un peu la même. Cordialement votre.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.