> Critiques > Labelisés



Produit par Marc Colin ce premier album de Birdpaula est léger et doux, comme une aile d’oiseau. Des chansons dans la lune, des compositions qui font la part belle au songwriting et à l’atmosphère tout aussi spectrale que lumineuse. Des classiques comme I Know What Heartache Is n’a pas besoin des effets pour nous faire décoller. Il y a de la soul dans ce titre, une soul que les Tindersticks sont arrivés à dompter dans une rigidité toute british. Mais la bande nouvelle vague est derrière ce disque aux ressorts inexistants, au changement de rythme aux abonnés absents, ne termine pas le travail , n’imprimant rien, laissant les chansons filer sur le même chemin, allant tout droit vers ce que l’on appel l’oubli. Alors les chansons sont belles, certaines somptueuses, mais comme un livre sans style il nous échappera aussitôt la quatrième de couverture offerte à nos yeux.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.