> Critiques > Labelisés



C’est un film outrageusement parodique, mais aussi outrageusement pitoyable qui doit remplir les caisses des cinémas de la plage. Spartatouille, car c’est de lui qu’il s’agit, est au cinéma ce que Sparkadia est à Coldplay, l’humour en plus. Car Sparkadia, a beau avoir un félin comme emblème, sa musique ne rugit pas, elle semble avoir poussé avec le terreau qui a servi aux premiers albums de notre groupe chéri, les si charmants et serviables Coldplay. Quand on sait que les auteurs de parachute avaient déjà pas mal pompé, il est inévitable que la sève qui coule dans postcards soit amoindrie, comme si après l’affaire du sang contaminé on vous aviez transfusé du sang de navet cher à nos aïeuls. Oh certes le disque fera illusion, les hymnes pop sont bien ficelés, voire entrainantes pour certaines d’entre elles, mais comme le Canada dry finira par vous sécher la gorge de son sucre qui figera, Sparkadia ne prolongera pas plus son effet, qu’un Hollywood chewing-gum mentholé. Avé.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.