> Critiques > Labelisés


  • 10 novembre 2009 /
    PJ Harvey
    “please leave quietly”

    rédigé par gdo
      notez cet album


J’ai passé mon été avec PJ Harvey. Je vois déjà les envieux qui n’ont eu que la gériatrique Madonna ou encore pire la pré tournée de Carla Bruni chez les aphones à couvrir pour les besoins d’un supplément de l’AG2R. Je vous dois quand même des explications car la rencontre avec la belle du Dorset ne s’est faite que par écran interposé, celui d’un ordinateur ou du nouvel outil du supporter quadrangulaire. Je n’ai pas conversé avec elle, mais elle m’a beaucoup parlé, car elle parle beaucoup pendant ce dvd, trop diront les nostalgiques de la tournée de dry, pas assez les futurs aspirants à l’équipe rédactionnelle de voici. Construit comme un immense puzzle qui n’aurait pas de modèle, please leave quietly est un live multi place qui nous permet à la fois d suivre les lubies vestimentaires de Polly mais aussi de comprendre que la vie de tournée ne ressemble pas toujours à ce Radiohead avait pu nous laisser croire. Pas non plus ici de colonie de vacances (peut-on chanter chaque soir dress ou the letter sans perdre un rien son sourire). Juste donc Polly dans ce serpent sans fin qui sillonne le monde, alibi supplémentaire à un journal intime et parfois instructif. PJ se découvre, se laisse toucher de plus prêt, ouvre le dialogue que nous ne pouvions espérer il y a plus de dix ans déjà. Du rock, une fille deux possibilités. Please don’t leave…même le temps des vacances.