> Critiques > Labelisés



Pyromane à temps complet, bien beau métier quand la vie n’est pas en danger. Profession en chef de Serge teyssot gay et de noir désir, la mise à feu sur une beauté naturelle. Mise à feu de l’émotion par les nerfs par bouquet. Des jours à damnés, des nuits à ne plus épier, Noir désir dans le plus simple appareil changeant juste d’éclairage. La transpiration elle n’est palpable qu’au cinéma et encore, mais peut-on pour autant avoir peur de la confrontation, de choisir son chemin. Il ne servirait à rien de vous le dire, de vous décrire, mieux vaut se laisser porter par l’émotion et les mots, la suite logique d’un moment imprenable, d’une étoile filante qui cligne de l’œil avant de s’éteindre. Oui nous la voyons la belle bleue, plutôt la belle rouge, rouge de désir (tient un joli nom de groupe) rouge de rage de possibilité d’un grand soir sous la lumière, rien n’étant fait dans le dos, pas de poignard dans cette musique, les mots eux peuvent vous tourner le dos, mais ils sont joueurs. Ca m’a manqué tout ça résonne différemment, pensons aussi à Marcos à la joie, pensons à cette beauté de rêve qui effectivement nous tient. Échappé de tout Noir désir ne connaitra que les cieux, les nuages le frisson de l’avancée sans la prétention de se voir à la place de quiconque. L’image rajoute à l’explication, les corps répondent aux mots, la scène est mise en perspective, on n’est plus tout a fait le même après. Il faut assumer sa grandeur, mais surtout sa décadence, dirait-on, mais on pourrait tout aussi bien ne pas le croire. Si rien ne bouge est le point de départ d’un mouvement, les jambes appellent aux crimes contre ces mots, et le si, lui aussi, comme l’étoile cligne de l’œil. C’est la lettre d’un groupe qui vous rappele qu’il n’a toujours parlé que d’une chose, d’amour, quitte à lécher son contraire, oui le joint le cul lasse. On pourrait en écrire encore des mots, le moment restera indéfiniment et historiquement. C’est un raz de marée annoncé, c’est surtout le vouvoiement de l’absence. Tout est ainsi, la démonstration est faite. Prenez là pour ce qu’elle est, une pyramide jetable. A ton étoile.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.