> Critiques > Labelisés


  • 6 mars 2008 /
    Ween
    “shinola vol 1” (Pias)

    rédigé par gdo
      notez cet album


Figure incontournable de la scène alternative américaine depuis une bonne vingtaine d’années, Ween a entre sa discographie aussi plantureuse que chaotique, semé des inédits, des apéritifs de studio des gâteaux secs avant le digestif de l’album. Plutôt que de faire perdre patience aux téléchargeurs fous, le groupe a décidé de regrouper ces miettes que d’aucun ferait un repas, pour une suite de compilation à usage aussi informatif que déroutant. A vrai dire guère de différence entre cette compilation et les albums du groupe. Bordelique à souhait, iconoclaste, proche d’une liaison possible entre Stereopathetic Soulmanure (big fat fuck) et Mellow Gold de Beck, Shinola volume vol 1 se donne comme un crumble dans une montagne russe, un gâteau qui croustille, qui fond dans le dessous, qui brûle et qui fini par coller sur la main à force de s’être autant retourné dans les looping. On retiendra le désopilant monique the freak (prince m’entends tu ?) i feel in love today (paul me vois tu ?) ou transitions (canderel à mon secours). Une liste d’influences qui donne une idée assez réduite encore du bordel que peut rassembler ce disque pour ne plus laisser ces enfants de la folie en liberté. Gloubiboulga.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.