> Critiques > Labelisés



Derrière I Am Stramgram et le jeu de mot révélateur d’un esprit ludique pour le moins rafraichissant, se trouve le projet de Vincent Jouffroy qui signe avec Tentacles son premier album au titre évocateur et peut-être surtout révélateur des intentions du projet.

Tentacule : Expansion musculeuse, servant à la capture des proies, parfois à la locomotion ou à la respiration, (…) riches en terminaisons sensorielles variées, tactiles notamment.

Et c’est assurément ces deux dimensions qui se dégagent à l’écoute de ce premier album : un plaisir ludique évident à aller explorer des variations sensorielles riches et multiples.

Se laisser imprégner par les influences (difficile de ne pas évoquer Calc ou Girl in Hawaï dans les influences possibles…) pour transmettre et faire partager ses émotions.

En français, en anglais (parfois avec audace et réussite en mêlant les deux sur un même morceau comme sur Serra’s Snake) , le spectre musical est large : de la pure et sublime balade folk sur Saut de Ligne, Safes ou Pack Your Toys mélodiquement impeccables ; aux chansons tirant vers une pop-rock énergisante et entêtante Underwater Tank ou Eaten Alive ; en passant par des explorations et hybridations électroniques sur Nothing But The Time You Waste, l’intrigante Camilla ou l’émouvante Empty House qui constitue un joli point d’équilibre de l’ensemble.

Il y a avouons-le, un vrai plaisir à se laisser prendre par ces tentacules là au final bien accueillantes qui constituent une bien belle respiration en ce début d’année !




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.