> Critiques > Labelisés


  • 11 janvier 2006 /
    Function
    “The Secret Miracle Fountain ” (Locust Music)

    5 votes
      (7/10 - 5 votes) notez cet album


Désireux de découvrir du pays ? Moins volumineux que l’ensemble des Guides du Routard, moins ruineux qu’un tour du monde même acheminé par des compagnies aériennes low-cost, moins chiant que la Carte au Trésor, le second album du collectif protéiforme Function emmené par l’Australien aux semelles de vent Matt Nicholson offre l’alternative idéale à de dispendieux efforts de déplacement. Enregistré en quatre ans dans dix pays, The Secret Miracle Fountain, brillant puzzle sonore aux pièces taillées dans d’inspirés field recordings et samples de musique du monde et aux mélodies élégiaques composées sur des dizaines d’instruments souvent peu communs, orchestre une translation sans mouvement de l’auditeur qui parviendra au terme de ces soixante-douze minutes d’idéale rêverie. Ce projet d’envergure qui réunit plus de trente musiciens, célèbre les particularismes de la géographie régionale des dix pays parcourus par Nicholson et sonde presque autant de styles musicaux. Parfois électro-acoustique, presque jazz émancipé, par moment folk virginal mais majoritairement pop telle que conçue par Brian Eno ou Kevin Shields, la musique fragile de Nicholson tient de l’enchantement. La traduction du titre laisse entrevoir une piste sur l’origine de celui-ci : Function s’abreuverait à la source d’une fontaine secrète et miraculeuse.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.