> Critiques > Labelisés


  • 5 mars 2007 /
    Suburbia
    “We Are From....”

    rédigé par Onze
      notez cet album


Difficile de résister. Suburbia a débarqué comme une jolie fille dans une salle comble, tout le monde s’est retourné. Aguicheur et charmant, le mélange honteusement attrayant entre le sexy du rock et l’envoutement des rythmes electroniques. Une dizaine de chansons métisses, aux accents pas vraiment frequentables de Pet Shop Boys, St Etienne ou New Order. C’est ce qui rajoute du piment. Le tout élevé a un degré de sensualité torride par une voix ensorcelante planant sur des melodies qui ne le sont pas moins. Le fantasme de toute une generation, coincée entre des concerts de rocks ou la sueur de la foule nous laisse à peine glisser et gigoter un peu en guise de mouvements de danse, et des boites de nuit et autres clubs trop froidement robotisés, délaissant la chaleur humaine a grands renforts de boum tsi boum. Un compromis en forme de recette magique, une alchimie parfaitement maitrisée, avec juste ce qu’il faut de varieté pour ne pas tomber dans la répetition évidente. Du trip hop enivrant de Winter Tenderness à la bossa de Sleeping Out, en passant par la house acide de Nightfall, une sacré palette qui réussit à tous les coups. Une recette magique avec laquelle on a envie de se réveiller après avoir dansé avec toute la nuit. Jamais vulgaire, We Are From reste une premiere rencontre parfaitement organisée par ce duo enigmatique. Le problème sera de savoir si cet album résistera a de longues multi écoutes. Car ici, il ne s’agit pas d’un coup de coeur, disons plutot d’un coup de foudre. Et c’est bien connu, ils durent rarement...




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.