> Critiques > Labelisés



Parfois je me demande si c’est Johnny qui a piqué ses fringues à Rael ou si c’est l’inverse. Ca m’intrigue. " The Skygreen Leopards " n’a jamais eu besoin de veste en cuir à franges, ou de pantalon à paillette. Ce sont des hommes simples aimant leur état, la Californie, se rapprochant de plus en plus de Dieu (pas Rael hein, l’autre, le vrai), et s’amusant à se réapproprier la country et le folk traditionnel. Une évolution vers la sagesse en quelque sorte. Certains diront vers la facilité. Mais faire un tel disque de magnifiques folks songs n’est pas donné à tout le monde. Des refrains attachants, des mélodies simples mais lumineuses, des instants de magie réelle. L’expérimentation, les étrangetés ont totalement disparu de leur langage, en tout cas sous le sobriquet de " The Skygreen Leopards ". Parce qu’ils ont beau clamé qu’ils ont toujours été un groupe de pop, il n’en demeure que certains disques regorgent de petites bizarreries essentielles. " The Disciples of California " est quelque part la suite logique de " Life and Love in Sparrow’s Meadow ". Le groupe épurant totalement leur musique pour venir à l’essentiel, leur obsession pour la country et le folk, donnant au disque une dimension pastorale. A l’instar d’un Sufjan Stevens, ils osent clamer haut et fort leur amour d’une religion, allant même jusqu’à crier des Hallelujah dans leurs morceaux. N’ayez pas peur toutefois, vous n’aurez pas à faire à ces fantastiques groupes de rock chrétien, " The Skygreen Leopards " est bien au dessus de tout cela. Un disque simple, beau, mais qui pourrait paraître à la longue un peu redondant. On espère qu’ils reviendront un jour vers des horizons plus brumeux, mais quand on connaît le talent de Donaldson on se fait pas trop de bile. En vous remerciant.