> Critiques > Labelisés



Au moment de faire mon top 2012, quelques regrets, dont celui de ne pas avoir écouté "An Awesome Wave", premier album de Alt-J, alors que j’avais craqué pour un morceau téléchargé au hasard des gratuités qui parsèment le web. Heureusement, la vie et son calendrier étrange font que le 27 décembre, A Découvrir Absolument m’a proposé de chroniquer l’album. Juste à temps pour qu’il puisse figurer dans mon top 2012 !

Et il y a de quoi. Alt-J, c’est un peu comme si les Fleet Foxes avaient rasé leurs longues barbes, s’étaient installés à New-York pendant plusieurs années, y avaient découvert des instruments électroniques et autres bizarreries modernes, et les avaient utilisées pour encadrer leurs très belles vocalises à plusieurs voix. Le parallèle est d’autant plus facile à faire que les seconds ont choisi leur nom de groupe pour se moquer des pratiques anglaises (la chasse au renard), alors que les premiers sont, justement, anglais.

La ressemblance s’arrête là. Côté Alt-J, on à affaire à des musiciens passés par les écoles d’art. Et qui réfléchissent depuis longtemps à la manière de faire une musique à la fois nouvelle et à la fois accessible. Il a fallut cinq ans pour écrire et réaliser ce premier album. Et le résultat est à la hauteur du travail.

Grâce à Alt-J, on retrouve aussi les premières expérimentations un peu barrées de Beck. Mélangées à de vagues influences low-fi pop, proches d’un Beta Band regretté. Chaque morceau est un assemblage de choses qui ne devraient pas sonner ensemble, et qui, pourtant, provoquent un plaisir profond et intense dans nos tympans. "An Awesome Wave" est un disque incontournable en 2012. Et probablement pour de longues années.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.