> Critiques > Labellisés


  • 3 janvier 2009 /
    Jaromil
    “s/t ” (Socadisc)

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


On ne pourra jamais reprocher à quelqu’un de ne pas savoir ce qu’il veut, si cette indécision n‘interfère pas sur son avenir. Si la jeunesse a le bénéfice de ce manque d’affirmation, c’est qu’elle rêve, qu’elle ne se comporte pas comme le simple administrateur d’une vie qui conduit sur des rails vers la fin promise. Non la jeunesse a ses envies, ses désirs d’avenir sans les brocarder sur des panneaux électoraux. Jaromil n’est peut être pas le spectre de la jeunesse, mais il se comporte comme tel. Indécis dans ses choix, le groupe multiplie les souhaits, et pour cela il présente des dossiers parfois en béton. Dans le style de travaux pratiques « Mr Shark’s Fears » est la parfaite démonstration que l’on peut se chercher et signer une pop song aventureuse, piochant dans une histoire proche mais souterraine, utilisant même des portions accidentées. On pourra ne pas aimer certains essais maladroit (« œsophage 32 » « ballourderie Musienne » dont le titre sortirait de la bouche de HFT). Pop Rock aventureuse, la musique de Jaromil a des reflets multiples (celui de « Bended Trees » est attrayant), comme un arc en ciel irrégulier, qui néglige ses bords, mais donne à son cœur, à ses couleurs primaires, les pigments nécessaires pour ne pas susciter qu’un coup d’œil rapide et blasé. Jaromil se sécurise par l’incapacité à donner ses vœux d’avenir, et nous ne pouvons qu’approuver cette démarche.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.