> Critiques > Labellisés


  • 4 mars 2008 /
    Cassette
    ““welcome back to earth”” (2 feet)

    rédigé par gdo
    4 votes
      (8/10 - 4 votes) notez cet album


On ne peut que regretter cette petite prouesse technologique mais surtout artisanale qui synthétisait dans la main le processus de projection du cinéma. Combien de jacquettes sont nées ensuite de la découpe de magazine et de pas mal de patience pour faire tenir des titres à rallonge sur des lignes si petites. Depuis le cd et maintenant le froid lecteur mp3 ont eu la peau de cette cassette, sauf chez votre serviteur qui continue une collection unique de Black session sur ce support. Mais revenons à ce qui nous rassemble dans cette grosse minute de lecture, le groupe Cassette. Parachuté tout droit d’Afrique du sud, Cassette répond à un archétype de l’artiste né sous l’apartheid, une conscience politique au-dessus de la moyenne mondiale. Si Jhonny Clegg en avait fait son fond de commerce (les consciences étaient déjà ouvertes), l’Etat du monde, le rascisme et les dictatures font celui de Cassette. De facture pop rock à créer un tsunami au ralenti à l’échelle d’une fourmiliére, welcome back to earth est un disque politiquement très correct et musicalement très simpliste. On ne se passionnera que guère pour ces chansons qui troneraient en haut des charts si U2 se décidaient à les reprendres. Beautiful smile au rang de la chanson en shamallow et all the world dans les traces des pires morceaux d’illustration d’un journal présenté par Marie Laure Augry. L’ennui s’installant j’éjectais le cd pour me passer une bonne vieille K7, une version accoustique des Smacning Pumkins, pas avares de refrain dégoulinant au milieu d’écrin magnifique. La pochette est belle mais l’écrin laisse à désirer.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.