> Critiques > Labelisés



Il m’aura été difficile de me caser une écoute complète et d’un trait de ce disque. Trois titres pour plus d’une heure de musique. Tour de force matinal, cette heure s’est imposée à moi alors que l’aurore laissait sa lumière chaude colorait les aspérités d’un paysage en mouvement. Cette lumière pourrait d’ailleurs s’accommoder de la musique d’Equus. Comme l’ombre imprimée, la musique d’Equus avance lentement, au grés des astres, évitant les à coup qui sont synonymes de tempête. Evitant soigneusement de grossir le trait, d’alourdir la forme, le collectif genevois, arrive à faire tenir. Hommage aux équidés et à ses ancêtres, Equus est à l’image d’un cheval, la stature splendide, la force canalisée par une intelligence évidente, et la fougue qui illumine la crinière. Eutheria est avant tout une histoire de lumière.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.