> Critiques > Labelisés



Oser reprendre coldplay (en l’occurrence Yellow) relève du suicide programmé pour nos deux frangins, proies d’une possible descente du fan club hystérique. C’est qu’en plus d’aimer l’éléctro plus vintage que la vintage, il faut être adepte d’une fourchette large dans le domaine de l’humour. Car comment ne pas juger ce disque comme autre chose qu’une plaisanterie, comme ces compilations vendues sur les marchés. Ici la basse est partie voir ailleurs si Peter Hook y était, et l’aiguë est le son attitré voir vénéré. Dans la galerie des énergumènes à la tendance freaks, Ming & ping rafle le premier prix, annonçant à qui voudra bien les croire que les guitares sont mortes. Décidément plein d’humour nos deux hirsutes. Pong.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.