> Critiques > Autoproduits


  • 3 mars 2010 /
    Pumuckl
    “sommeil léger”

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


C’est un habitué de ces colonnes qui nous présente son troisième EP devant enfoncer le clou des promesses. Sommeil léger la chanson titre qui ouvre ce six titres fait partie des titres avec lesquels j’ai du mal à ne pas vivre. Stéphane aka Pumuckl nous rappelle Manset et nous caresse d’une façon telle que l’on ronronne au pied de son lit. Moment de grâce suivi par une reprise de depeche mode trop respectueuse. Sommeil léger demanderait presque à se placer en fin de disque pour ne pas faire de l’ombre. Il n’est pas question pour autant pour la suite d’un remplissage, car Pumuckl continue à impressionner. Confiance d’un lyrisme froid réchauffant, Insomnie joueur des zones ombragées ou encore le tranchant remords tout droit sorti de la tête de Dominique A de l’époque de remué. Remué nous le sommes, et cette berceuse pour soi… sera toujours là pour nous ramasser, nous dorloter après ce choc. En signant peut-être la meilleure démo de cette année 2005, Pumuckl passe un palier qui ressemble à autre chose qu’a des promesses. Sublime.