> Critiques > Labelisés


  • 8 mars 2008 /
    The new year
    “The end is near”

    rédigé par Yann
      notez cet album


Pas de doutes. L’odeur est la même. Le goût aussi. On croirait bien être revenu dix ans auparavant. Si le nom a changé, la musique, elle, semble bien être quasiment la même : Bedhead est mort, puis, ressuscité, il se fait appeler maintenant The new year. Trois ans après le premier, les frères Kadane accompagnés de Chris Brokaw (premier batteur de Codeine et guitariste de Come) reviennent avec un deuxième album. Et l’effet est immédiat : un peu comme on met sa vieille paire de charentaises en rentrant d’une longue journée de labeur, on se laisse glisser avec délectation dans cette musique familière. On se sent vraiment chez soi : cette voix, inimitable, plus susurrée que chantée, cette lenteur rythmique caractéristique, ces finaux instrumentaux portés par des envolées de guitares, la beauté majestueuse des compositions cachée derrière une simplicité apparente, même l’artwork de la pochette est au diapason rappelant, aux détails près ou plutôt à l’absence de ceux-ci, la sobriété exemplaire de celles de leur précédent groupe. Les fans de Bedhead étaient peu nombreux, ceux de The new year ne le seront guère plus mais peu importe contentons-nous d’en profiter (après tout on ne pavoise pas, chaussons aux pieds, devant les invités) et de corriger simplement le titre de ce disque : The end isN’T near.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.