> Critiques > Labelisés



Après un premier album excellent, pas passé inaperçu dans nos colonnes, les suédois nous reviennent avec the raging sun. Et en seulement une année ces jeunes gens ont réussi, à négocier parfaitement leur second disque, et en ont fait par la même leur meilleur disque a ce jour. Encore mieux, ce disque se détache même de son prédécesseur, tant par ses ambiances tendues, par des moments d’hystérie… The raging sun porte bien son nom en quelque sorte. Le disque regorge de parfaites chansons, comme le morceau d’introduction l’excellentissime the contractor and the assasin, les fantastiques an alliance of hearts ou l’enjouée at this arm was weekend. Logh joue sur ce disque avec les ambiances : tristes, la plupart du temps, (les notes de piano de end cycle), la colére( the bones of generations complètement barré !!) , et la tension sur the raging sun. Une évolution que l’on attendait pas tout comme ce disque d’ailleurs. Mais force est de constater, que des froides contrées nordiques logh s’impose comme les meneurs loin devant les pénibles sigur ros. Il y a quelque chose dans ce disque comme une odeur inconsciente ou une atmosphère qui nous pousse chaque jour à écouter et à réécouter the raging sun. C’est sûrement grâce à cela qu’on reconnaît les grands disques, car à n’en pas douter ce disque figurera haut la main dans les top ten en fin d’année. En vous remerciant.




 autres albums


 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.