> Critiques > Labelisés



La nature étant de plus en plus capricieuse (oui ben faut arrêter de pisser contre les arbres aussi), on a toujours l’oreille dressée quand les oiseaux chantants frappent à notre porte. Oxblood Reincarnations est un duo formé de Brad. Brad Rose et Brad Dixon. Leur musique tourne autour des field recordings aux quels ils ajoutent ces ambiances si paisibles, fait de drone, de voix très très lointaine, de guitare parfois. Le tout formant une de plus belles balades en foret, qu’on m’ait été donné de faire. Parfois on a droit aux plus beaux bois exotiques, venant d’Inde, accompagnant le banjo qu’on croirait transformé en cithare. Ce disque limité à 100 exemplaires vous en fera voir de toutes les couleurs, vous donnera envie de mettre votre casque, et de vous rouler sur votre moquette, vous croyant dans un champ vert, la brise fine séchant les quelques sueurs, témoin de votre agitation. Un vrai bonheur. Un rien psychédélique " Split but for the roots " n’est qu’une énième démonstration d’une musique libre, se retournant quelque part vers les années 60/70, mais à la différence qu’ici, on se sert de la nature on ne l’exploite pas. Oxblood Reincarnations est un don, une thérapie. Vous en sortirez plus fort et vous aimerez l’herbe. En vous remerciant .




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.