> Critiques > Labelisés



Bon quand faut y aller, faut y aller. J’me suis pas mouillé la nuque, alors je risque d’être électrocuté. Et je ne suis pas passé loin de l’être. Ce disque est étrange parfois bien, parfois désastreux, parfois tellement conventionnel qu’il en devient ridicule. Le disque est vraiment inégal, quand on commence à être chaud, ils nous sortent un morceau country bidon, ou un rockabilly, que même Dick n’aurait pas osé sortir. C’est fou, on dirait qu’ils ont essayé d’auto saboter leur disque. Il y a de bons morceaux, avec du bon vieux groove des familles comme " The Denial twist " ou " Blue Orchid " et à coté il y a " White Moon " ou " Little ghost " dont on se demande vraiment ce qu’ils font là. L’ensemble sonne plutôt pas mal quand même, mais ils n’ont ni la rage d’un Jon Spencer, ni la folie d’un Yeah Yeah Yeahs, ni l’abstraction d’un Liars, ni la classe d’un Walkmen. Ils sont, quelque part, assez quelconques. Et c’est vraiment dommage, car la production est assez chouette, la batterie claque vraiment très bien, mais ça manque de charme, ou d’aspérité. On a envie d’engueuler Jack, de lui demander de crier un bon coup, pendant tout un morceau s’il le faut, de foutre du larsen, ou alors de sortir un peu de reverb merde. Un disque sympa, forcement mainstream, qui ressemble plus à un blockbuster qu’à un film d’auteur. Ils ne sont pas passés loin du navet. En vous remerciant.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.