> Critiques > Labellisés


  • 6 mars 2008 /
    The Walkmen
    “ Everyone who pretended to like me is gone” (Talitres)

    rédigé par gdo
    3 votes
      (5/10 - 3 votes) notez cet album


Talitres records, label entre autre des excellents Elk City (second du ubu d’or 2001), un de nos groupes chéris de ces trois dernières années, ce situ géographiquement à Bordeaux, ville d’un grand vin…..Coup de cœur de mes pupilles. Comme un bon Bordeaux, The Walkmen (avec des ex Jonathan Fire Eater) se méritera et se fera prier. La première mise en bouche se fera trop rapidement, comme descendu par un soiffard, et dans ce cas rien à faire, ce grand cru potentiel y perdra de ses saveurs multiples. C ’est que ce disque multiplie les pistes (jamais fausses, ces gens sont trop bien élevés), déroutant le moindre fan potentiel de coldplay désireux d’un parcours viticole balisé, plus proche du vin en tonneau plastique qu’en bouteille mise en bouteille au château. Avec sa pochette très vin(tage), the Walkmen c’est reposé dans la cave à Tom Waits, évitant la rugosité de l’américain. Il y a des manifestations du bien sur terre, elles sont rares, mais que les non croyant se rassurent, Talitres distribue un vin de garde plus alléchant que ce vin de messe pop conventionnel. Il aura le mérite de rester à votre disposition, alors que d’autres, n’auront que tachés des nappes. The walkmen est un très grand cru…..Un de plus chez Talitres.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.