> Critiques > Labellisés


  • 5 mars 2008 /
    Franz ferdinand
    “s/t”

    rédigé par Onze
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Theorie numero 1 : les garcons n’aiment pas danser. Ils se forcent a remuer un peu maladroitement uniquement pour rejoindre les jolies filles qui elles, aiment vaiment danser. Theorie numero 2 : La mode fonce vers sa popre destruction. Je me rappelle il y’a pas si longtemps, les Strokes avaient reussi a reussi a rendre les DJs passes de mode en relancant une vague de guitares, blousons en cuirs et converses avec leur son retro et leur cool new yorkais. D’un coup le monde entier se retouvait projete en 70 et tout le monde revait de former son mini Velvet Underground. Pas si longtemps plus tard, les 80’s ont frappe ne force et, honte sur la race humaine, l’electro-clash, Hot hot heat et les boucles d’oreilles fluos ont fait leur apparition dans les bars branches. Et maintenant, voila Franz ferdinand, qui avec leur humble ambition de "faire danser les filles" nous ressortent la recette de la pop-art, melangeant ingenieusement un son un peu Smith, un peu Gangs Of Four avec des rythmes assez disco pour faire bouger la terre entiere. Il suffit de regarder autour de soi : Duran Duan se reforment, et Gwen Stefani reprends Take That. C’est le retour de 1987. Mais alors quel futur pour la musique a la mode ? Bientot Damon Albarn sera encore en vie pour assister au renouveau de la Brit Pop, et ensuite, qui sait, la mode du retro rattrapera le present, et alors qu’arrivera -t-il ? Le Monde va-t-il s’avaler lui meme dans une distorsion du continum espace-temps ? Des singes robots venus de l’espace domineront-ils les deniers humains encore vivants sur terre reduis a l’etat d’esclaves ? Personne ne peu le dire, mais en attendant, les jolies filles peuvent encore danser sur Franz ferdinand. Les garcons suivront.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.