> Critiques > Labellisés



Mais qui se cache derrière Miët ? Une seule personne, une femme à la voix singulière, frontale, admirablement maitrisée, sa basse, ses pédales d’effets et de boucle, et un pad pour les rythmiques. Suzy LeVoid n’a besoin de rien d’autre pour vous emporter dans son univers de rock expé. Nous avons découvert Miët à ses débuts par ses vidéos homemade intrigantes. On y voit Suzy qui danse en jonglant d’une pédale à une autre pour boucler sa basse, dans une explosion de vivacité. Nous l’avons ensuite rencontré aux Rockomotives de Vendôme en 2017 et notre bel a priori s’y est plus que confirmé. Nous l’avons ensuite croisée à maintes reprises en tournée aux côtés d’Olivier Mellano sur son projet MellaNoisEscape depuis le 2nd album. En solo, elle déploie sur scène une belle énergie vibrante, renforcée par sa voix forte et assurée, pour une expérience visuelle et sonore à ne pas manquer.

Amateur de sensations fortes aux accents de vérité, son 1er album devrait te combler : "Stumbling, climbing, nesting" ne laisse pas indifférent dès la 1ère écoute. Il s’en dégage une impression de liberté, rehaussée par la voix de Miët qui se fait cri, chant atonal ou douce mélopée selon les morceaux, ou les parties d’un même morceau, nous rappelant parfois celle de Camilla Sparksss ou de Kim Gordon, expérimentant pour notre plaisir l’étendue de ses possibilités, sans frein ni retenue.

La basse était l’instrument de base et l’unique matière du 1er EP autoproduit sorti en 2016. L’ajout de programmations rythmiques sur cet album - enregistré à la maison et mixé par Anthony Laguerre (Club Cactus, ex-Filiamotsa) - apporte une autre dimension aux morceaux, qui se développent souvent bien au-delà de 5 minutes, et incorporent des sonorités surprenantes provenant d’une basse, instrument décidément plein de ressources. C’est assurément de la belle ouvrage, une musique atypique aux rythmiques martiales au service d’ambiances sombres, tendues ou planantes. Miët crée une transe par des répétitions, comme un derviche tourneur, libéré de ses tours par les cris, jusqu’à l’extase.

"Stumbling, climbing, nesting" évoque le parcours de vie, où l’on cherche à traverser les obstacles avec détermination, sans se faire importuner par les fâcheux, où l’on essaie de trouver un chemin vers un chez soi rassurant, vers les hauteurs de l’âme humaine, de la poésie, du rêve. Cette thématique est merveilleusement illustrée par l’artwork de Harry Hadler, suite de maisons-cubes aux multiples escaliers.

Avec ce 1er album Miët montre une grande maturité et développe un univers personnel où l’on a très envie de trébucher, grimper, se lover…

Vidéo du titre “The Queen of Gloom” : https://youtu.be/1RxneUXxnc8

site : https://www.mietmusic.com

Concerts 2019 :

  • 31.08.2019 - Barathon - TULLE
  • 06.09.2019 - L’Endroit - LA ROCHELLE

  • 15.09.2019 - Les Débroussailleuses - TREMENTINES

  • 20.09.2019 - Festival Levitation – ANGERS
  • 26.09.2019 - Penny Lane - RENNES

  • 27.09.2019 - Café du Havre - OUDON

  • 04.10.2019 - Pavillon 108 - FUMEL
  • 
05.10.2019 - Festival A Tant Rêver du Roi - PAU
  • 10.10.2019 - Café des Images - CAEN

  • 18.10.2019 - Stereolux - NANTES

  • 02.11.2019 - VIP is Life - SAINT NAZAIRE
  • 15.11.2019 - Fuzz’Yon - LA ROCHE SUR YON



 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.