> Critiques > Labellisés


  • 23 septembre 2019 /
    Spelterini
    “Pergélisol / Chorémanie” (Kythibong)

    rédigé par gdo
    1 vote
      (10/10 - 1 vote) notez cet album


Spelterini (nom emprunté à un célèbre funambule) est un groupe formé en 2017 à Nantes. Il est composé de deux membres de Chausse Trappe et deux membres de Papier Tigre et La Colonie De Vacances.

Son fait d’armes, un EP de deux faces de quinze minutes. Une premiére face brute, live qui semble vouloir tout déconstruire, raser l’existant, lui ascenant les derniers coup de boutoirs pour arriver à sa fin, être le precurseur de l’apocalypse, demembrer, racler le sol pour laisser un terrain vierge et inerte sur lequel rien ne dit que nous verrons un jour quelque chose resurgir.

La seconde face, elle serait le parfait recours à cette étendue totalement dévastée et nettoyée, une escapade presque épileptique et hypnotique, comme un bonheur quasi-irraisonné et irrationnel de trouver un endroit où toute création sera la première, le passé ayant été démis de ses fonctions de la chronologie, la vie n’étant que devant.

En détruisant pour mieux construire et non reconstruire, Spelterini prend le risque de se perdre étant sans repère. Mais c’est mal connaitre les musiciens du groupe qui font de l’accident l’un des moteurs leur créativité, nous donnant presque à penser que tout est accident pour peut que nous nous éloignons des préceptes pré établis, des règles des communautés, des lignes austères qui en ne jouant pas l’oscillation finissent par enfermer ses pratiquants comme des prisonniers derrière des barreaux.

Disque bicéphale mais parfaitement complémentaire, ce premier EP pourrait crisper les adorateurs de l’ordre et être le fossoyeur d’une musique qui à force de se faire passer pour des architectures, s’était construits un vaste territoire aux arêtes sortis d’un Playtime bruitiste. Spelterini vient de tout exploser, et fait une proposition de reconstruction qui n’a pas vocation à être adoubé ou à devenir le nouvel ordre. Non chez eux, le désordre est l’axe de la création. Captivant




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.