> Critiques > Labellisés



Ce n’est pas parce que l’EP commence par le bondissant, surpuissant et dansant « Cheetah » (pensée émue pour Johnny Weissmuller) que je suis arrivé à cette conclusion que je vous propose dés l’introduction, mais ce EP de Rank-O est un disque où des pulsions primaires semblent avoir une prise absolue sur le déroulement et la construction de ces chansons.

Formé de membres de Nour, Yacht Club ou Electric Vocuhila, et d’un robot, la Yamaha RX7, déclencheur des morceaux, et véritable poumon d’un EP qui ne manque pas d’air, mais qui nécessite un bon cardio et un VMA au top pour le suivre. Les cinq titres qui composent ce EP sont autant de recettes improbables, avec des ingrédients qui arrivent à ne pas se faire décapiter dans le blinder, jouant avec l’inéluctable pour le transformer en accident heureux, complètement dépourvu du moindre classicisme.

Savaient ils où ils allaient au démarrage est la question à ne pas poser, sous peine de sous-entendre que les membres du groupe sont fous, car comment arriver à un tel résultat en l’écrivant au préalable ? Les musiciens nous proposent de nous élancer sur un skate board qui dévaleraient des poutres équivalentes à celles que nous pouvions voir sur des photos anciennes de Charles Clyde Ebbets, des bâtisseurs des grandes tours d’un New York en expansion, édifices que Rank-O semble vouloir édifier sans aucune notion d’urbanisme ou d’architecture. Le groupe, sur ces quatre roues minuscules eu égard à la dangerosité du terrain, se love comme un personnage numérique dans un jeux vidéo, épousant les courbes des obstacles pour mieux les danser, les éviter, faisant de son périple cabossé une oeuvre d’art tout aussi déroutante que declencheuse d’un appétit féroce d’en entendre plus, quitte à prendre un chemin aussi périlleux que dangereux. Attention à la chute après l’écoute de ce EP qui disrupte pour être dans l’air du temps, mais qui pourrait bien vous pousser à tout balancer.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.