> Critiques > Labelisés



Ami d’Herman Dune et de Calc avec qui il enregistrera un premier album mais aussi un split, El boy est un jeune homme de son temps qui aimerait des choses plus anciennes voire datées. Comme Devendra Jesus Banhart c’est l’ombre tutélaire de Neil Young qui plane sur ce disque de folk enregistré avec les impeccables Cyann & Ben et une chorale qui feraient passer n’importe quel rassemblement caritatif pour une chorale de club de retraités séniles. Ce hippie d’un autre temps trempe sa plume dans les faiblesses et les aspérités de la vie qui ne condamnent pas son auteur à finir dans la longue liste des loosers magnifiques, mais plutôt celle de ceux qui pourront se targuer de savoir mélanger des couleurs chaudes pour en faire des pures moments de folk rock (little wind). Sans aucune faiblesse, how the way is long se promène avec nous sur les routes d’un Far West du haut d’un autobus à impérial aux allures de caravanes décharnées. El Boy Die sera votre ami.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.