> Critiques > Labelisés



Les années 80 n’ont pas fini de nous étonner. Celles qui passaient pour les années les plus ringardes de l’histoire de la musique (avec l’histoire de la variété française du néolithique à nos jours) fait figure de base de données la plus consultée par les musiciens actuels. Dernier exemple en date nous arrive tout droit de Suede. Quelques années après les super heroes, Sally Shapiro nous arrive sous les étoiles pour un disque disco, à faire vomir le premier hardeur venu, et à je l’avoue, laisser perplexe un bon moment le pseudo critique que je suis. Porté par le single I’ll be by your side (remixé en fin d’album), Disco Romance ne fait pas dans la demi mesure, quitte à paraître encore plus ringard que Bernard Menez faisant le tour d’une circonscription (ringard ou pathétique ?). Mais la coquine a certainement une formule magique pour nous tenir en respect et nous imposer son disque, elle doit, à l’image d’une sirène nous attirer dans ses grands fonds, même si ceux-ci semblent bien éloignés de nos aspirations. Femmes des années 80.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.