> Critiques > Labelisés



Ce n’est plus sous le nom des Walkabouts que nous retrouvons Carla Torgerson et Chris Eckman. Carla et Chris sont en duo, aidés par les amis de la maison Glitterhouse Al Deloner (midnight choir) et Jason Victor (steve wynn, willard grand conspiracy). Si Chris est le compositeur de la quasi-totalité de ces perles de mélancolies (seule salad days est une reprise du young marble giants) c’est à Carla que fut confié le choix parmi 16 titres. Pas de gros changements dans l’univers des deux exilés américains aux allures d’étudiants pour la vie. Pop et folk mélancolique se croisent, laissant à la voix cristalline de l’une et éraillée de l’autre le pouvoir de suggérer. On retiendra surtout taking leave of our senses, alors que Lynch sort son nouveau long métrage, Chris & Carla s’approche de l’atmosphère de Twin Peaks. Une suite donc à la discographie des Walkabouts, une carte postale comme un journal intime qu’il est toujours temps de lester de ses histoires les plus terribles.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.