> Critiques > Labelisés



Je ne sais pas si vous avez un jardin, ou si vous êtes coupeur de carotte pour une enseigne de produit surgelés, mais l’utilisation d’instrument de taillage ou de coupage, à des fins ludique, ou alimentaire, laisse une impression étrange, celle d’être heureux du résultat, mais lessivé par un bruit incessant et fort. Alors si les fabricants d’electro ménager ou de machine outil ne dépensent rien sur leur budget recherche afin de lutter contre ces nuisances, on peut vous conseiller une cure de matraquage sans effort. Adepte d’une rythmique pouvant mettre à la retraite le lapin Duracel, Dynamophonic est aussi proche d’un son lourd, quasi heavy qui épaissi encore un peu plus une musique qui ne cultive pas les temps morts, mais qui aurait presque tendance à les chasser. Si au final on sortira groggy, comme après avoir taillé des haies, on ne tardera pas à se remettre dans cette lessiveuse électro-drum & bass-metal, cette zone de combat, où personne ne mourra, sauf de bonne fatigue. Faites ON, et démarrez.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.