> Critiques > Labelisés



A en croire les prophétes de la musique, les illusionistes de la science infinie et de la bave diffuse, le rock serait mort tous les quatres jeudi, quand la cavalcade des myspacers croit voir entre le premier de la classe boutonneux adepte du slam flash et un austére papy jouant du marteau le prochain stade de notre propre réduction. Le rock n’est pas mort, et Pascal Comelade nous en présente un précis dont il a le secret. Accompagné d’instruments de musique au nom poétique, de jouet qui ne le sont plus vraiement entre ses mains, Pascal Comelade est un poête du son, chassant le mot noblesse de son vocabulaire pour ne pas ostraciser les uns de par une connotation souvent populaire. Sans allez à la défense parfois affligeante des activistes régionaux, Pascal Comelade défend aussi sa régon, sa langue, non pas pour se ranger tojours contre, mais donner à la vie les fils d’un maintien en vie obligatoire. Méthode de Rocanrol est un appel d’air, une cristallisation au bord d’une bouteille celle qui empéche le bouchon de bien se fermer, laissant les aromes le droit aussi de profiter de l’extérieur. Le rock n’est pas mort, la poésie non plus.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.