> Critiques > Labelisés



Composé de Thierry van Osselt et d’Alexander Craker, Chapter trouve sa force dans la quiétude, certains diront une forme d’ennui de la Suisse.Suite de One (prologue), two (the biographer) est un disque à la flamboyance timide. Dépeignant des personnages fictifs mais à la biographie solide (on imagine certains auditeurs se perdre dans des recherches veines) Chapter est à l’imagine de la toile que le duo s’est tissé au fil du temps. Les influences de ses rencontres donnent au disque une unité dans la diversité. On sent bien que le turbulent Theodore Vanier n’a pas été écrit sous les même auspices que le Alexander M. Ford qui lui trouve sa correspondance chez Pavement, alors Baron B.M. Craker lui écrit avec une plume tout aussi médiéval que folk. Disque attachant, two conte des vies imaginaires avec une musique qui elle se veut bien ancrée dans son époque (en témoigne le Aaron Landvaart, véritable boucle electro). Des écrits apocryphes, une musique brouilleuse de piste qui s’oppose au soliloque stérile. Que l’histoire commence.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.