> Critiques > Labelisés



Les ondes partent, sans que nous sachions si réellement elles finissent par mourir, dans un cimetière, style celui des éléphants, zone de fin après un long périple. Dans notre ère de la récupération pour ne pas mourir, on serait curieux d’ouvrir un centre de stockage pour onde, puis un centre de retraitement, pour donner une nouvelle vie à cette matière morte, comme on fabriquerait des pulls avec des bouteilles en plastique. Elite Barbarian est la première officine de ce genre, la combinaison entre les résultats d’un Grenelle de l’environnement mondial, et la création artistique. Représenté par des totems, les morceaux d’Elite Barbarian sont des figures très libres, figures où s’entremêlent des sons, bruits de ces ondes qui se meurent. Disque musicalement écologique, “It’s Only When You Get To The End That It All Makes Sense” est comme son titre l’indique, la clés de tout cela se trouve dans sa fin (Let’s Back To Morse Code), reste à ne pas trop bâiller avant d’arriver à elle. Disque écolo sonique.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.