> Critiques > Labelisés



Si on se fie aux têtes de morts et au diable qui semblent déchaîner les passions de la foule présente sur la pochette de Fantasma Parastasie, on serait vite tenté d’oublier ce disque et de le refourguer à notre cousin gothique. Mais en regardant de plus près le nom du label, Alien8 Recordings, on se dit qu’on a de fait plus de chance de voir évoluer Aidan Backer (moitié des bruitistes Nadja) et Tim Hacker dans un registre proche de celui façonné par le label Kranky (Labradford, Pan American…). En effet, Fantasma Parastasie est un savant croisement entre l’électronique ambient de Loscil et le mur du son de Nadja, la section rythmique en moins. On a aussi souvent l’impression d’écouter Flying Saucer Attack, groupe de Rachel Brook et David Pierce qui définit au milieu des années 90 les contours d’une l’électronique expérimentale avant de devenir l’un des principaux protagonistes de l’autre scène de Bristol. Vous l’aurez compris, on peut trouver pire niveau influences et, ne serait-ce que pour sa structure singulière (6 titres répartis en 11 pistes, soit 66 plages sonores), Fantasma Parastasie vaut largement le détour.




 autres albums


aucune chronique du même artiste.

 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.