> Critiques > Labelisés



Sur sa pochette deux membres de people on holiday semblent définir les deux angles de vue, style du groupe, et ce un verre à la main. Une insouciance rêveuse et une assurance dans le propos. A l’écoute d’Omnium, premier titre, on comprendra que rien n’est le fait du hasard. Souplesse, délié du jeu, accélération pour mieux vous déborder, ce groupe a du pour en arriver là regarder les vidéos de maradona pendant le mondial mexicain de 86, reprenant même le côté tricheur avec le sourire aux lèvres, mais surtout vainqueur en allant dans le mille. Trumb très swinging london cherche georges best dans des rues humides et little jacky sera l’hymne officiel de l’équipe de foot des monthy phyton dans son match d’anthologie entre la Grèce et la Germanie philosophique. Emphase et grivoiserie gentille (hia) au programme. Pour carrots c’est au jeu des oranges des 70’s auquel on pense, jouant collectif pour le bien tout entier du groupe. Des harmonies vocales totales comme on en a plus entendues depuis les adventures babies. Shake it en rouleau compresseur allemand style borussia de moenchengladbach avec neil hannon comme entraîneur, contraire avoué de l’insouciance française d’avant les titres (the stairs are sleep today !). Un vrai sport que de suivre ce groupe, un vrai bonheur de les encourager. Un vrai groupe de coupe de, l’uefa, la vraie, celles des vrais tacles et des confrontations historiques formidables.




 autres albums


 interviews


aucune interview pour cet artiste.

 spéciales


aucune spéciale pour cet artiste.